La méditation, un effet de mode ?

Imprimer
La méditation a le vent en poupe. En valent pour preuve les dizaines d’applications mobiles dédiées à la pratique personnelle, sans parler des livres qui remplissent les rayons des librairies — y compris à destination des plus jeunes. Pour les sceptiques, c’est une tendance qui fera « pchitt ». Pour les convaincus, c’est déjà un rituel du quotidien. Alors ? Alors, la balle au centre, et on vous laissera trancher après avoir lu cet article !
La méditation, un effet de mode

La méditation est une pratique qui diffère selon les régions du globe. En Asie, le fondateur du bouddhisme évoque déjà la « pleine conscience » au 6e siècle av. J.-C. En Europe, la méditation est elle aussi initialement liée à la religion, mais avec un côté très cartésien : elle désigne tout d’abord la contemplation dans le latin du 13e siècle, puis l’action de réfléchir profondément au 14e et, au 17e, celle de se préparer à un écrit ou à un discours religieux ou philosophique.

La méditation en bref

Ici aussi, les techniques sont variées (du zen au tantra, du yoga au tai-chi), selon qu’on soit en mouvement ou non, ou qu’elles soient liées à une pratique religieuse ou pas. Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas une pratique intellectuelle, ni réservée à ceux qui se prévaudraient de l’être !

Toutes les techniques de méditation visent à se focaliser sur un foyer d’attention, qu’il s’agisse du corps, du souffle, d’un objet, d’une incantation, d’un concept ou d’une perception… ou du vide ! On peut méditer en marchant, ou en reproduisant des mouvements, ou assis, couché… En toile de fond, l’objectif est le même : mettre le temps sur pause, dans un environnement calme sans sollicitation, prendre conscience de son corps, faire le vide dans sa tête, connecter avec sa respiration et trouver la sérénité… ne serait-ce que quelques minutes par jour !

Ses multiples vertus

La toute première : prendre le temps, et rien que pour soi ! Finalement, à bien y réfléchir, on s’accorde peu ce moment de répit pour faire le vide et repartir de plus belle. Certains y trouvent un peu plus d’énergie pour la journée à venir, y compris quand la nuit à été trop courte à notre goût.

Pour d’autres, c’est la relaxation qui prime. Nos vies en flux tendu, bien remplies et trépidantes parfois, sont aussi synonymes de stress. Ce peut être aussi résoudre un problème qui nous tourmente ou répondre à une question lancinante. Entre simple détente et quête psychologique (voire même philosophique), la méditation est tout d’abord une pratique qui se vit de l’intérieur et qui vous fera du bien là où vous en avez besoin !

Côté santé, ses bénéfices sont multiples, notamment parce qu’elle touche du doigt l’un des maux du siècle : le stress . Mais pas uniquement. Des chercheurs en neurosciences ont récemment souligné l’impact positif de la méditation sur notre cerveau, et plus particulièrement sur notre capacité de concentration et de régulation des émotions. D’autres continuent les recherches auprès de patients atteints de maladies graves, pour identifier et valider scientifiquement les bienfaits de la méditation sur la santé.

À suivre… et à méditer !

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !