Bien gérer mon diabète de type 1

Imprimer

Le diabète de type 1 est une maladie contraignante et exigeante pour les jeunes patients et leurs familles ! Elle implique surtout une surveillance étroite des glycémies en parallèle des doses d’insuline à injecter. Mais rassurez-vous ! Désormais grâce au glucomètre connecté, la gestion de cette pathologie devient plus facile, plus gérable et plus sûre.

Mieux gérer mon diabète de type 1
Pourquoi suis-je atteint de diabète de type 1 ?

Autrefois appelé diabète insulino-dépendant (DID, ou encore diabète juvénile), le diabète de type 1 survient le plus souvent chez des personnes non obèses, avant l’âge de 20 ans . Vous êtes déclaré diabétique si votre glycémie (taux de sucre dans le sang) à jeun est ≥ 1,26 g/l mesurée à deux reprises, ou ≥ 2,00 g/l quelle que soit l’heure, associée souvent aux symptômes du diabète (urines abondantes, soif excessive, fatigue, amaigrissement).

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune dans laquelle le pancréas devient incapable de produire une quantité d’insuline suffisante pour réguler le taux de sucre dans le sang. Qu’est-ce que cela signifie ? Les cellules du pancréas, qui fabriquent l’insuline sont détruites par le système de défense de l’organisme (le système immunitaire). Le pancréas ne produit donc pas d’insuline, ce qui fait que le taux de sucre dans le sang reste trop élevé.

L’apparition de cette maladie auto-immune serait liée à l’association de gènes de prédisposition, mais aussi à des facteurs environnementaux (infections virales, alimentation, exposition à des toxines, etc). Sa fréquence est croissante dans les pays développés.

 

L’insulinothérapie, traitement fondamental

L’insulinothérapie est le principal traitement du diabète de type 1. Pourquoi ? Parce que le diabète de type 1 se caractérise par un déficit complet en insuline. Avec des injections d’insuline, l’objectif est de reproduire le mieux possible la sécrétion naturelle d’insuline de votre organisme en dehors et au moment des repas.

 

Qu’est-ce que l’autosurveillance glycémique ?

En étant diabétique sous insulinothérapie, lors d’un repas, pour le plaisir de vos hôtes, vous pourriez sacrifier votre rigueur et vous éloigner de la perfection, mais pas de panique ! Il faut ” mesurer ” votre glycémie et adapter votre dose d’insuline avant ou après votre repas. En effet, la surveillance de votre glycémie vous permettra d’ajuster au mieux les doses d’insuline de façon à maintenir votre glycémie dans la plage cible recommandée par votre médecin.

Apprendre à bien se connaître et à bien mesurer sa glycémie demande un peu d’habitude. Pour cela, c’est simple, adressez-vous aux professionnels de santé (médecin, infirmière ou pharmacien) qui vous guideront dans cet apprentissage de l’autosurveillance.

 

N’oubliez plus un seul chiffre grâce au carnet de surveillance glycémique !

Sachez que le carnet de surveillance glycémique constitue un outil de première ligne pour le suivi de votre diabète.

Dorénavant, fini les contraintes d’un carnet papier ! A partir de votre lecteur de glycémie connecté, c’est très simple : vos mesures glycémiques sont reportées automatiquement et instantanément sur une application de votre smartphone ou votre tablette via le bluetooth. La traçabilité de vos résultats de glycémie permet :

Pour vous :

de suivre au plus près l’état de vos glycémies

de mieux comprendre les effets des facteurs externes sur la glycémie (alimentation, sport, médicaments…)

d’ajuster votre traitement en fonction de votre glycémie

tout en gardant d’un simple clic un lien avec votre professionnel de santé

Pour votre médecin :

de les interpréter et d’adapter le traitement pour maintenir l’équilibre glycémique

Pour vous et votre médecin :

de dialoguer et de trouver des solutions sur les difficultés que vous pourrez rencontrer au quotidien.

La gestion continue de votre diabète, en accédant à vos données de santé de manière sécurisée, n’importe où, n’importe quand, pourrait permettre de limiter les risques liés au diabète et d’en retarder les complications, souvent graves.

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !