Ensemble contre les douleurs chroniques

Imprimer

Une personne sur cinq souffre de douleur chronique. Elle peut être légère ou intolérable, persistante ou passagère, localisée ou étendue…dans tous les cas, elle empoisonne la vie quotidienne. Mais il existe des solutions efficaces et sans autre effet que celui d’un mieux-être parfois étonnant.

Ensemble contre les couleurs chroniques
Comprendre la douleur

La douleur est une expérience à la fois sensorielle et émotionnelle désagréable[1]. Elle repose sur notre ressenti, ce qui la rend difficile à qualifier et à quantifier.

La douleur fonctionne comme un signal d’alarme qui va nous permettre de réagir et de nous protéger face à une agression « physique ». Par exemple, une brûlure provoque une réaction immédiate de retrait de la main posée par inadvertance sur une plaque chaude ! La brûlure va stimuler des terminaisons nerveuses, localisées au niveau de la peau dans ce cas, qui envoient un signal d’alarme à la moelle épinière puis au cerveau pour l’avertir du danger ! Il s’agit là d’une douleur aiguë, qui est intense, mais souvent brève.

La douleur chronique, quant à elle, s’installe, dure et se répète, même si la cause initiale a disparu. Elle n’a pas de caractère protecteur bénéfique. Elle est alors considérée comme une maladie à part entière. Les douleurs répertoriées affectent principalement le dos, le cou, les épaules, les membres, la tête ou l’abdomen.

De nombreux facteurs contribuent à maintenir ou à augmenter une douleur :

Graphique ensemble contre la douleur

[1] Définition officielle de l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP)

Comment soulager la douleur ?

Mal de dos, arthrose, arthrite, névralgies, myalgies, etc. les médicaments comme les antalgiques ou les opioïdes présentent des effets secondaires néfastes à long terme (troubles gastriques et rénaux, dépendance à la morphine, etc) et ne peuvent donc pas être utilisés en cas de douleurs chroniques.

De nombreuses approches non médicamenteuses ont pris une place importante comme stratégie antidouleur. Voici quelques conseils séduisants pour vous qui êtes confortés à « ce mal constant ».

Électrothérapie : un grand pas vers votre autonomie

courants électriques de très faible intensité comparables aux courants naturellement générés par notre organisme, dans un but antalgique.

Désormais, cette technique est facile à réaliser chez soi grâce à l’électrostimulateur connecté sans fil. C’est assez simple : une fois les électrodes placées autour du point douloureux (genou, épaule, dos…), des stimulations électriques sont envoyées, produisant de légers fourmillements. On parle de neurostimulation électrique transcutanée, ou TENS. L’objectif est de stimuler les conductions nerveuses qui « court-circuitent » les messages douloureux au niveau de la moelle épinière, les empêchant d’atteindre le cerveau. Le ressenti de la douleur sera donc atténué et les tensions musculaires apaisées. MyTENS connecté via le Bluetooth, vous pouvez piloter l’appareil depuis un smartphone ou une tablette via une application qui vous proposera un un programme adapté à vos besoins.

Cet appareil est partiellement pris en charge par la caisse primaire d’assurance maladie lorsqu’il est prescrit par un médecin spécialisé dans le traitement de la douleur.

Thermothérapie par le chaud et/ou le froid

Mieux qu’une bouillotte, les coussins thermiques en gel de microbilles soulagent les douleurs du quotidien avec une efficacité prolongée grâce à un système ultra-flexible permettant une bonne répartition des microbilles de gel. Sans actifs médicamenteux, ils procurent une action rapide et un traitement naturel de la douleur.

Détendez-vous avec l’aromathérapie

Rien de plus agréable pour lutter contre les petites douleurs, la fatigue, le stress, ou encore l’insomnie ! L’aromathérapie est d’un grand secours. Dotée de puissantes vertus, les huiles essentielles ont l’avantage d’être simples d’utilisation et sans accoutumance pour l’organisme.

Sophrologie : apprenez à vous connaître

La sophrologie est une méthode de connaissance de soi qui permet à chacun de développer ses ressources de façon naturelle. La prise de conscience est en effet primordiale dans la gestion de la douleur. Autrement dit, réagissez et prenez en charge vos douleurs !

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !