Éloge de la sieste, ou comment compenser ses nuits courtes de jeunes parents

Vous n’allez sans doute pas tomber de votre chaise lorsqu’on vous dira que vos nuits de jeune maman et papa seront écourtées et entrecoupées. Si les premiers mois peuvent être (relativement) compensés par les congés parentaux, la reprise du travail peut être difficile, par manque de sommeil. Et c’est là que la sieste entre en scène !

Éloge de la sieste, ou comment compenser ses nuits courtes de jeunes parents

La sieste… Longtemps assimilée à la paresse ou à un certain âge, elle a aujourd’hui retrouvé ses lettres de noblesse. Car c’est l’un des meilleurs moyens de retrouver la forme, à n’importe quel moment de la journée.

Plantons le décor : zen et confortable !

Évidemment, rien ne vaut une bonne nuit de sommeil dans son lit douillet, une alimentation équilibrée et un peu de sport — mais ça, vous le savez déjà. L’une des clés pour faire une bonne sieste réparatrice est… le décor, l’environnement, bref, l’endroit que vous choisirez pour mettre le temps sur pause quelques minutes.

Poussez la porte de la pièce, baissez les sources de lumière, choisissez une musique douce (par exemple une playlist « nature » sur votre plateforme de streaming musical préférée), étirez-vous et positionnez-vous de matière confortable, assis ou de préférence couché… et fermez les yeux ! C’est aussi simple que cela, et pourtant essentiel pour vous reposer.

D’ailleurs, de plus en plus d’entreprises favorisent ces moments de sieste. Car elles ont compris que le bonheur au travail (l’un des grands sujets RH de 2018) n’est pas seulement lié à la présence de baby-foot, mais bien à l’aménagement d’espaces pour que chacun se ressource. Des études ont prouvé à ce sujet que la sieste accroît les performances intellectuelles de 20%. Et c’est aussi un antistress très efficace.

Les techniques pour recharger les batteries

Quand faire la sieste ? Idéalement, 12 heures après le milieu de votre nuit de sommeil, soit vers 14h-15h. Ça tombe bien, vous serez en pleine digestion de votre déjeuner et vous ressentirez naturellement la fatigue vous guetter. Bien sûr, vous pouvez tout à fait choisir un autre moment dans la journée, si vos yeux vacillent ou si vous bâillez à répétition. Évitez cependant la sieste en soirée, qui pourrait contrarier votre nuit de sommeil.

Côté durée, on vous recommande 20 minutes maximum — sachant que certains on besoin de moins. Pour ne pas vous endormir profondément sur plusieurs heures, vous pouvez opter pour différentes techniques : le crayon posé sur votre main qui vous réveille doucement en tombant au sol, la montre connectée qui vibre au moment le plus opportun, ou, plus classique, l’alarme planifiée à une certaine heure (mais douce, pour vous éviter un réveil en sursaut).

S’il fallait une bonne résolution en ce début d’année ? Écouter votre organisme, qui vous envoie déjà des signaux lorsque vous êtes fatigué. Se reposer quelques minutes n’est pas un signe de faiblesse, bien au contraire ! Vous n’en serez que plus efficace après cette courte pause, et vous vous sentirez mieux dans votre corps — que vous soyez jeune parent, ou tout simplement surmené par le rythme du quotidien. Deal ?

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !