Reprendre le sport après l’accouchement : nos conseils

Imprimer
Même si grossesse ne rime pas avec « trainer sur son canapé », votre activité physique a diminué pendant ces neuf mois. Et parfois de beaucoup, car votre entourage était aux petits soins, et c’était — on en convient — plus agréable qu’agaçant. Résultat : vos muscles sont moins toniques après votre accouchement qu’avant, mais ça vous vous y attendiez.

Votre objectif personnel aujourd’hui ? Reprendre une activité sportive pour vous sentir bien dans votre corps. Et si vous trépignez d’impatience le temps de votre rééducation périnéale , voici de quoi alimenter votre réflexion avant même de vous jeter sur le premier cours de Zumba !

Ce qui a changé

Semaine après semaine, vous avez observé l’évolution de votre corps. Si votre ventre arrondi est le changement le plus visible, tant attendu et parfois redouté, votre corps tout entier se prépare aux semaines à venir et à l’évolution de bébé. Pendant ces neuf mois, vos muscles et vos articulations vont s’adapter progressivement.

Les abdominaux sont en première ligne, et notamment ceux qu’on appelle les grands droits. Ces muscles verticaux, qu’on baptise aussi « six-pack » ou « tablettes de chocolat », sont situés au centre de l’abdomen. Lors de la grossesse, ces muscles s’écartent et s’étirent de 15 centimètres environ pour faire de la place à votre bébé. Mais on vous rassure, ils retrouveront leur place et leur forme initiale après sa naissance… avec un peu de sport !

Sport, vous avez dit sport ?

Après l’accouchement, l’impatience nous guette : alors même que les séances de rééducation périnéale débutent, nous pensons déjà à la course à pied ou à d’autres sports dits « violents » pour le corps — comme le tennis ou la corde à sauter. Sans doute parce qu’ils figurent en tête des activités les plus gourmandes en calories, et qu’on rêve de retrouver notre physionomie « d’avant ».

Parmi toutes les définitions possibles du sport, nous préférons celle qui désigne une « activité visant à améliorer sa condition physique ». La compétition, avec soi-même et avec les autres, en est un autre aspect. Mais après l’accouchement, mieux vaut miser sur l’adage « chi va piano va sano » : en d’autres termes, faites-vous plaisir et continuez à prendre soin de votre corps (et de votre périnée !), comme vous l’avez fait pendant votre grossesse.

Parmi les sports doux pour votre corps, mais efficaces pour le muscler et brûler quelques centaines de calories, la natation figure en bonne position : entre 600 et 900 calories par heure, soit autant qu’une heure de water-polo, de pelote basque ou de boxe (et c’est le quotidien L’Equipe qui le dit !) Pratiquer le vélo, le yoga, les Pilates ou même le golf est tout aussi bénéfique pour votre corps que pour votre tête. Car finalement, c’est là l’essentiel : faites-vous du bien, et prenez du plaisir, quelle que soit votre activité physique de prédilection !

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !