La rééducation Périnéale

La rééducation périnéale après la grossesse

L’auto-rééducation peut être débutée 6 semaines après l’accouchement. Il faut en effet attendre une involution utérine (n’y a t-il pas un terme plus facile ? Ou alors, que l’on nomme couramment le retour de couche) complète Demandez l’avis à votre professionnel de santé avant d’autoriser d’utiliser l’utilisation d’unun dispositif intra-vaginal. La rééducation de l’incontinence pure et isolée du post-partum est préconisée par l’ANDEM* et une étude récente a montré l’intérêt de ce traitement dans la prévention d’une incontinence ultérieure.

L’incontinence urinaire d’effort : elle peut être légère à modérée. Elle peut être également sévère et on range dans cette catégorie les patients que des fuites urinaires importantes contraignent à limiter leurs activités. L’ANDEM préconise la rééducation comme ‘traitement initial de la majorité de l’incontinence urinaire d’effort en dehors du post-partum’.

L’auto-rééducation peut ainsi être proposée aux femmes dont le testing musculaire est inférieur à 4, isolément ou en complément de la rééducation classique.

Les sondes vaginales (sans fonction d’electrostimulation) peuvent être utilisées dans toute rééducation du plancher pelvien à titre préventif ou curatif:curatif :

  • à titre préventif, elle constitue une excellente préparation à la chirurgie pelvienne et périnéale. Elle permet une préparation périnéale à l’intervention et une diminution significative de la convalescence après celle-ci.
  • à titre curatif, il est possible que les résultats obtenus par l’auto-rééducation soient insuffisants si l’incontinence est très sévère ou si la force musculaire du périnée est très faible au départ. Dans ce cas, l’auto-rééducation doit être le complément des séances de rééducation avec le kinésithérapeute. Ultérieurement les exercices d’auto-entretien pourront être réalisés à domicile en utilisant la sonde (Sous réserve d’avis médical)

Cette rééducation s’adresse à des patientes de plus en plus occupées sur le plan professionnel et personnel. Pour cette raison, le rythme rapproché des séances est difficile à appliquer et certains kinésithérapeutes proposent une à deux séances par semaine avec des exercices complémentaires à effectuer à la maison.

Malgré leur bonne volonté, les patientes oublient progressivement d’effectuer leurs exercices et expliquent souvent leur démotivation par une impossibilité de contrôle :

  • l’aspect proprioceptif lié à la présence de la sonde et d’autre part grâce à son poids qui permet d’obtenir une progression dans la difficulté de la position allongée à la position debout. Aider son périnée à redevenir tonique évite les fuites et les incontinences urinaires ainsi que les descentes d’organes ou prolapsus.

Deux mois environ après l’accouchement, dix séances de rééducation périnéale sont remboursées par la Sécurité sociale.
Seul un professionnel peut faire un diagnostic correct de l’état de votre périnée et vous proposer des exercices adaptés à votre cas !

Il existe des appareils en vente dans le commerce et utilisables à domicile : mais il faut être sûre qu’ils répondent bien à vos besoins, que vous faites les exercices dans le bon sens et que vous êtes suffisamment assidue pour que ce soit efficace. Il vaut mieux recevoir les conseils d’une sage-femme spécialisée dans la rééducation périnéale ! Vous pouvez en profiter pour lui poser des questions sur l’allaitement, le sommeil de votre bébé, la contraception etc. Vous pouvez aussi vous adresser à un kiné qui peut être de bons conseils, en plus du périnée, sur les maux de dos!dos !

 

Il existe trois méthodes pour rééduquer le périnée:périnée :

  • L’électrostimulation : un courant électrique faible est envoyé dans le périnée, via une sonde placée dans le vagin. C’est indolore et cela permet de contracter le périnée.
  • Le biofeedback : c’est le même principe de sonde. Un capteur permet de visualiser les résultats obtenus par électrostimulation et d’adapter les exercices à venir en fonction des forces et des faiblesses ainsi détectées.
  • La méthode dite manuelle : la sage-femme place ses doigts dans le vagin et vous demande de contracter le périnée de différentes façons. C’est une méthode assez intrusive qui ne plaît pas à toutes les femmes mais qui est efficace.
La MethodeMéthode KEGEL

La rééducation périnéale s’adresse aujourd’hui à différentes causes d’incontinence urinaire, à titre préventif dans le post-partum ou en curatif, seule ou en complément d’un traitement médical ou chirurgical.

La méthode Kegel émane des exercices préconisés par Docteur Arnold KEGEL en 1948. Elle a pour objectif de restaurer le tonus musculaire et la puissance du muscle pubbococcygien.

Ces exercisesexercices prennent en compte les exercices il manque un mot ? classiques et successives de la rééducation:rééducation : Prise de conscience, Apprentissage de la qualité de la contraction musculaire, Musculation, Réentraînement à l’effort.

L’application mobile MyPeriTens propose, outre des programmes d’électrothérapie, des exercices auto-entretien basés sur la méthode Kegel, pour accompagner le patient dans sa rééducation active grâce à la fonction vibrante du dispositif médical.

Télécharger l’application gratuite MyPeriTens
L’électrothérapie

Utilisée par le kinésithérapeute ou la sage-femme, l’électrothérapie est une technique efficace de traitement de l’inccontinence urinaire et des troubles mictionnels non neurologiques.

Pour cela, la sonde périnéale d’électrothérapie (telle que MyPeriTens) émet des stimulations électriques de type TENS ou EMS. Ces techniques de stimulation sont reconnues scientifiquement pour leur bienfaits thérapeutiquesleurs bienfaits thérapeutiques.

Le courant TENS à basse fréquence a une action antalgique ,antalgique, tandis que le courant EMS (Electro Myo-Stimulation) a une action stimulante sur les groupes musculaires.

Les stimulations électriques musculaires contractent de façon passive les muscles du plancher pelvien: muscles élévateurs de l’anus, sphincter externe de l’urètre et de l’anus. (retrouverRetrouver la fiche anatomie du périnée dans l’article Le Périnée: anatomie et fonctions)

Elle permet également une aide à la prise de conscience du plancher pelvien et de ses contractions, le renforcement musculaire, l’obtention d’une antalgie, l’obtention d’une miction en cas de vessie hypoactive (électrostimulation vésicale)

En effet, il a été objectivé ?? que la meilleure efficacité existait lorsque l’électrostimulation était associée à un programme complet de rééducation (prise de conscience, travail musculaire actif du périnée, biofeed-backbiofeedback, auto-entretien à domicile), dans lequel elle s’intègre parfaitement.

L’application MyPeriTens vous permet d’associer ces techniques de rééducation, à la fois passive (electrothérapieélectrothérapie) et active (exercisesexercices KEGEL guidés).

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !