Les seniors et les nouvelles technologies: retour vers le futur (deuxième épisode)

Imprimer
Les seniors ne sont pas seulement connectés — et si vous en doutiez, nous vous invitons à (re)lire notre premier article dédié à leurs usages sur Internet —, ils sont aussi curieux des innovations qu’ils aiment essayer ou acheter « pour voir comment [elles] sont
Seniors innovation

C’est une étude récente qui nous l’apprend, étude qui souligne les attentes fortes des seniors dans le domaine de la santé : les nouveaux produits et services qui leur sont proposés doivent améliorer leur confort, leur bien-être et simplifier leur quotidien. D’ailleurs, 58% des Français de plus de 55 ans pensent que les nouvelles technologies peuvent les aider à bien vieillir — 47% « probablement » et 11% « certainement ». Justement, où en sommes-nous côté innovation ?

Les nouvelles technologies au service des seniors

Une grande majorité de ces innovations tendent à répondre à l’un des enjeux majeurs du vieillissement de la population : rester autonome pour vieillir chez soi.

Au CES 2018, nous avons pu découvrir deux nouveaux produits : des chaussures connectées pour détecter la chute ou l’immobilité de celui ou celle qui les porte, et une lampe intelligente capable d’identifier les mouvements et la chaleur émise des occupants d’une pièce, et même d’apprendre leurs modes de vie. En cas de problème ou d’incident, ces deux objets connectés peuvent alerter leurs proches ou les secours.

D’autres innovations visent à rompre l’isolement des personnes âgées et à les aider à garder contact avec leur famille, parfois éloignée. C’est aussi au CES que nous avons remarqué un journal photo connecté, pensé et conçu pour faciliter le partage de clichés en temps réel et à distance.

L’e-santé au cœur de l’innovation

À ce sujet, nous allons une nouvelle fois tordre le cou aux idées reçues : près d’un senior sur deux fait confiance à la télémédecine et à la santé connectée. C’est d’ailleurs dans ce domaine que les nouveaux produits et services fleurissent le plus, en préventif et/ou en suivi médical.

Là aussi, le maintien à domicile et l’autonomie des seniors sont des enjeux cruciaux, tant pour les personnes âgées que pour les aidants et leurs proches. Aujourd’hui, les objets connectés de santé facilitent déjà l’automesure et le partage de ces données avec les professionnels de santé.

Il est désormais possible de suivre sa tension à un instant T et dans le temps grâce à une application installée sur son smartphone, application elle-même connectée à un tensiomètre, à un électrocardiogramme, à une balance ou encore à un thermomètre. Une fois agrégées, ces mesures permettent de mieux comprendre et d’anticiper l’état de santé de la personne concernée

Les données de santé sont enfin l’un des champs d’investigation les plus prometteurs dans un futur proche : accessibles (mais protégées !), ces données recueillies, croisées et analysées alimenteront la recherche médicale, les politiques publiques de santé, mais aussi l’information des patients. Tout un univers à explorer !

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !